Vos questions sont entre de bonnes mains

Pneu poids lourd

Partager
Envoyer par email

Un pneu aux performances extrêmes pour des usages professionnels.

Pneu poids lourd : spécificités et importance de la résistance au roulement

Le pneu poids lourd est principalement tubeless et de carcasse radiale, selon les mêmes technologies que celles employées pour le pneumatique tourisme.

Adapté pour des véhicules de PTAC (poids total autorisé en charge) supérieur à 3,5 tonnes, il est plus gros et doit notamment offrir robustesse, endurance et capacité à économiser du carburant.

  • A chaque tour de roue, le pneumatique se déforme au contact de la route et dissipe de l'énergie sous la forme de chaleur.
  • Cette force est appelée résistance au roulement et est responsable de 20 % des forces freinant naturellement une automobile (les autres forces étant les frottements aérodynamiques, les frottements mécaniques, etc.).
  • Sur un poids lourds, cette résistance au roulement est responsable d'environ 33 % de l'énergie dissipée.
  • Autrement dit, 1 plein d'essence sur 3 est dissipé via les pneus, d'où un intérêt nécessaire à porter aux technologies « vertes » qui permettent de diminuer ces effets.

Poids lourd : des pneus adaptés à chaque essieu

Contrairement aux pneus tourisme, les pneumatiques poids lourds ne peuvent pas être montés indifféremment sur tous les essieux et un modèle est spécifique à une position précise sur le véhicule :

  • L'essieu directeur est l'essieu avant, directement impliqué dans l'orientation du véhicule.
  • L'essieu moteur est l'essieu arrière d'un camion qui est lié au moteur et transmet l'accélération. Les roues sont généralement jumelées sur cet essieu qui en possède donc quatre, sauf dans le cas de modèles de pneus adaptés permettant de remplacer 2 pneus par un pneu plus large.
  • Les essieux porteurs sont les essieux des remorques qui suivent la direction et la motricité imposées par le camion tracteur.

Un modèle prévu pour un essieu ne peut pas être monté sur un autre essieu. Il existe cependant des modèles toutes positions qui peuvent être positionnées indifféremment, mais ils sont clairement définis comme tels par les manufacturiers.

Pneu poids lourd : le marquage et les indices

Le marquage du pneumatique poids lourds est le même que pour le pneumatique tourisme, à savoir :

  • 335 = section = largeur du pneu en millimètres (mm).
  • 55 = série = rapport (en %) entre la hauteur du pneu et la section (largeur). Il s'agit donc d'un chiffre qui donne une idée de la hauteur du flanc, en d'autres termes l'« épaisseur » du pneu.
  • R correspond à la structure radiale du pneu.
  • 22.5 = diamètre intérieur = diamètre de la jante en pouces (").
  • 91 : indice de charge correspondant à une charge maximale en kg que le pneu peut supporter.
  • V : indice de vitesse correspondant à la vitesse maximale à laquelle le pneu peut rouler en conservant l'étendue de ses performances.
CODES DE VITESSE
Code de vitesse Vitesse en km/h
A1 5
A2 10
A3 15
A4 20
A5 25
A6 30
A7 35
A8 40
B 50
C 60
D 65
E 70
F 80
G 90
J 100
K 110
L 120
M 130
N 140
INDICES DE CAPACITÉ DE CHARGE
Indice Charge kg Indice Charge kg Indice Charge kg Indice Charge kg
100 800 123 1 550 146 3 000 169 5 800
101 825 124 1 600 147 3 075 170 6 000
102 850 125 1 650 148 3 150 171 6 150
103 875 126 1 700 149 3 250 172 6 300
104 900 127 1 750 150 3 350 173 6 500
105 925 128 1 800 151 3 450 174 6 700
106 950 129 1 850 152 3 550 175 6 900
107 975 130 1 900 153 3 650 176 7 100
108 1 000 131 1 950 154 3 750 177 7 300
109 1 030 132 2 000 155 3 875 178 7 500
110 1 060 133 2 060 156 4 000 179 7 750
111 1 090 134 2 120 157 4 125 180 8 000
112 1 120 135 2 180 158 4 250 181 8 250
113 1 150 136 2 240 159 4 375 182 8 500
114 1 180 137 2 300 160 4 500 183 8 750
115 1 215 138 2 360 161 4 625 184 9 000
116 1 250 139 2 430 162 4 750 185 9 250
117 1 285 140 2 500 163 4 875 186 9 500
118 1 320 141 2 575 164 5 000 187 9 750
119 1 360 142 2 650 165 5 150 188 10 000
120 1 400 143 2 725 166 5 300 189 10 300
121 1 450 144 2 800 167 5 450 190 10 600
122 1 500 145 2 900 168 5 600 191 10 900

Le recreusage : une 2e vie donnée au pneu poids lourd

Certaines marques de pneumatiques pour véhicules poids lourds prévoient une bande de roulement résolument épaisse qui permet, lorsqu'un premier témoin d'usure est atteint, de recreuser la sculpture (= le dessin) du pneu.

Cela permet de lui redonner en général 25 % de durée de vie supplémentaire, en conservant de bonnes performances ainsi qu'une résistance au roulement souvent réduite (c'est-à-dire améliorée).

Le recreusage se fait chez un revendeur spécialisé, cette prestation étant facturée de 20 à 25 € par pneu.

Le rechapage : une 3e vie donnée au pneu poids lourd

Introduction

Un pneumatique poids lourd neuf, une fois usé, peut être réchappé et réutilisé.

  • Cette manipulation consiste à enlever la gomme restante de la bande de roulement usée pour ne garder que la carcasse du pneumatique et y remettre une nouvelle bande de roulement.
  • Le rechapage peut être réalisé à chaud, c'est-à-dire avec une nouvelle mise en cuisson du pneu, similaire à la fabrication d'un pneu neuf, ou bien à froid, c'est-à-dire en travaillant simplement sur la jonction ancienne carcasse/nouvelle bande de roulement.

Le rechapage est très courant en poids lourds et environ 1 pneu sur 2 en France est un pneumatique rechapé.

  • Un pneu peut-être rechapé plusieurs fois et une même carcasse peut ainsi parcourir plus d'un million de kilomètres (NB : un pneu d'avion peut à l'extrême être rechapé jusque 7 fois).
  • Ce procédé nécessite des contrôles sur l'état de la carcasse pour garantir sa robustesse.

Performances et prix

Les performances d'un pneumatique rechapé vont varier selon les techniques employées, selon la qualité de la carcasse utilisée et celle de la bande de roulement. Il est ainsi tout à fait possible d'avoir une carcasse A réutilisée pour fabriquer un pneumatique rechapé d'une marque B (sauf lorsqu'une marque se refuse à le faire).

Le prix entre un pneu neuf et un pneu rechapé peut varier du simple au double, avec des performances parfois identiques au sein d'une même marque.

Enfin, certaines marques peuvent permettre à un pneu rechapé d'être recreusé. Ces cycles permettent d'optimiser l'utilisation de la matière première, avec des impacts positifs sur l'environnement ainsi que sur les coûts d'usage des pneumatiques.

Des usages variés pour ce pneu

Les pneumatiques pour poids lourds vont devoir proposer des caractéristiques adaptées à l'essieu sur lequel ils sont montés, mais aussi à l'utilisation qui en sera faite.

Voici quelques exemples :

  • Autoroute : le pneu doit notamment être économique et maximiser les économies de carburant.
  • Routes : le pneu doit assurer les fonctions principales en étant soumis à des arrêts et accélérations fréquents.
  • Polyvalents : doivent être capables de rouler sur route comme sur sols moins goudronnés (terre/cailloux/graviers).
  • Chantiers : le pneu est agressé, notamment au niveau des flancs. Il n'est pas soumis à des vitesses élevées, mais à des contraintes relativement violentes.
  • Urbain/Bus : ce pneu doit être capable de tolérer des arrêts et accélérations très fréquents ainsi que de nombreux chocs latéraux sur les flancs.
  • Été/hiver : des pneumatiques hiver peuvent être utiles selon la saison pour des meilleurs motricités et freinages sur sols humides ou enneigés.

La législation du pneu poids lourd

Certains aspects concernant la loi relative aux pneumatiques montés sur un poids lourd sont les mêmes que pour un pneumatique tourisme. Il faut ainsi veiller à avoir sur un même essieu :

  • Même dimension de pneumatique : à gauche et à droit de l'essieu.
  • Mêmes indices de charge et de vitesse.
  • Même structure (radiale le plus souvent).
  • Même catégorie d'usage : 2 pneus été ou 2 pneus hiver.
  • Même marque :
    • 2 pneumatiques sur un essieu doivent être de même marque, y compris dans le cas d'une monte en pneus rechapés.
    • Le mélange entre un pneu neuf et un pneu rechapé sur un même essieu est possible à la seule condition que la marque du pneu rechapé ET de la carcasse du pneu soient identiques au pneu neuf.
    • Rappel : une marque de rechapage A a le droit de fabriquer son pneu rechapé A en utilisant une carcasse B ; cependant donc, si un pneu neuf A est monté à gauche, alors le seul pneu rechapé monté à droit devra être de marque A et de carcasse A obligatoirement.
  • Maximum 5 millimètres d'écart de profondeur de sculpture entre les 2 pneus d'un même essieu.
  • Aucune déchirure laissant apparaître la carcasse, ni usure irrégulière.

En revanche, la profondeur minimum de sculpture d'un pneumatique est inférieure à celle d'un pneu tourisme puisqu'elle n'est que de 1 mm.


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
dan rou

ex omp - ex délégué du médiateur

Expert

g. destide

assureur conseil | prevoyance sante plus

Expert

yves l.

retraité des assurances

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin


Produits


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.